Calogero J'attends Lyrics

sponsored links
Un jour en pleine rue,
Tu m'as dit:
Je reviens,
Attends-moi.
Je t'ai regardé ne pas te retourner.
J'ai senti ma vie se mettre en sommeil.

Même si tout bouge autour de moi
J'Attends

Des femmes et des enfants
Me voient à peine
Certains sons
Me parviennent.
Des craquements, des rires
Et des sirènes.

Mais aucun son vraiment qui m'appelle.

Depuis ce jour où l'amour m'a figé
J'Attends

J'attens la lune pâle,
Et ses couteaux d'argent,
Ces longues lames.
Pour tailler les branches de l'étoile
Où je t'ai hissé si souvent,
Je t'attends (bis)

J'attens la lune pâle,
Et ses couteaux d'argent,
Ces longues lames.
Pour sculpter les branches de l'étoile
Où je suis monté si souvent,
Pour t'attendre (bis)

Des images de toi se sont déposées,
En moi pour m'arracher.
Aux vibrations du monde tout autour,
Ces images de toi m'éloignent du jour.

Même si tout bouge autour de moi
J'Attends

J'attens la lune pâle,
Et ses couteaux d'argent,
Ces longues lames.
Pour tailler les branches de l'étoile
Où je t'ai hissé si souvent,
Je t'attends (bis)

J'attens la lune pâle,
Et ses couteaux d'argent,
Ces longues lames.
Pour sculpter les branches de l'étoile

Où je suis monté si souvent,
Pour t'attendre (bis)

Mais si tu ne remontes pas,
Que l'étoile est trop haute pour toi,
Depuis longtemps,
Moi je reste là,
Sur mon étoile.

Sur mon étoile, J'Attends

Depuis ce jour où l'amour m'a figé
J'Attends.

Artists A to Z: